Retour en haut

Le détecteur CE est le modèle le plus économique.

Ce DAAF est généralement installé par des particuliers qui souhaitent être en conformité à moindre coût ou dans un contexte temporaire.

Le DAAF certifié NF et CE reste quant à lui le meilleur rapport qualité / prix.

En plus d’être en conformité aux normes Européennes, il est également certifié aux normes Françaises.

La norme NF vous apporte une assurance supplémentaire de bon fonctionnement en cas d’incendie.

Sa garantie est généralement de 10 ans, et son utilisation est donnée pour cette même durée.

Le DAAF thermique ou de gaz sont des dispositifs complémentaires.

La réglementation impose des détecteurs dans les circulations des habitations aux entrées des chambres, mais n’impose pas de protection pour les risques particuliers. Chaque locataire à la possibilité de protéger :

  • sa cuisine par un détecteur de chaleur ;
  • les appareils de chaque habitation alimentés en gaz inflammables ou les appareils produisant une combustion. Ces dispositifs sont protégés par un détecteur de gaz de type : gaz de ville, butane, propane, monoxyde de carbone.

Le DAAF radio est le meilleur dispositif sur le marché. Ce détecteur certifié NF et CE permet de donner l’alerte aux autres détecteurs avoisinants. En cas de départ de feu dans votre garage, salon ou buanderie cet équipement vous permettra d’évacuer votre habitation rapidement sans attendre que les fumées n’atteignent le détecteur situé à l’entrée de votre chambre ou que le feu rende impraticable la sortie de votre habitation.

Vous pouvez également être informé sur votre téléphone portable de tout départ de feu et ainsi prévenir vos voisins, vos proches, les secours ou les pompiers !

Le DAAF concerné alerte les autres détecteurs, ce qui rend le signal sonore plus important.

Dans tous les cas, demandez toujours votre attestation que vous devrez envoyer à votre assureur !

 

Article presse

DAAF - BRK

Certificat DAAF - BRK

Article presse

 

 

DAAF connection radio

Certificat NF DAAF radio

Article presse

Où placer les détecteurs

 

 

Article R. 129-12 à 15 : Tous les locaux à usage d’habitation doivent être équipés dans la partie privative d’un DAAF normalisé. Ils doivent être installés de préférence dans les circulations aux entrées des chambres. La responsabilité de cette installation et de l’entretien incombe à l’occupant du logement. La notification prévue au troisième alinéa du L. 129-8 se fait par la remise d’une attestation à l’assureur avec lequel il a conclu un contrat garantissant les dommages d’incendie.