Retour en haut

Les poteaux incendie ou bouches incendie sont des moyens de lutte contre l’incendie.

Ils permettent d’alimenter en eau les différents véhicules des sapeurs-pompiers.

L’entretien annuel permet de vérifier :

 

L’état du coffre et du socle

Interieur, exterieur, peinture, oxydation, mécanisme, le point d’encrage, la stabilité du poteau.

 

Mesure de débit

Pression statique et pression dynamique
Exemple avec mesure du débit à 1 bar pour un poteau de :

  • DN 80 : le volume doit être au minimum 30 m3/ heure.
  • DN 100 : le volume doit être au minimum 60 m3/ heure.
  • DN 150 : le volume doit être au minimum 120 m3/ heure.

Système antigel & drainage

L’eau ne doit absolument pas restée dans la colonne d’alimentation du poteau. Un système de purge automatique permet de vidanger automatiquement le poteau et ainsi de le garder en permanence opérationnel même par des températures négatives.

 

Numérotation & rapport technique

Les poteau et bouches d’incendie doivent être répertoriées et numérotées. Nous nous chargeons de remplir une étiquette de maintenance et d’apporter un rapport précis sur l’état général du poteau.

 

Du matériel adapté

Tout notre peronnel dispose d’un équipement permettant le contrôle de debit dynamique et statique.

 

Procédés de maintenance Hydrants

 

 

Article MS 5 Quand les prises d’eau publiques sont trop éloignées ou d’un débit insuffisant, la pose de poteau ou bouche d’incendie normalisés peut être imposée.